Rechercher un terrain pour construire : tous les conseils préalables

recherche terrain constructible  : Rechercher un terrain pour construire : tous les conseils préalables

La construction de maison doit se faire sur un terrain constructible. Le caractère constructible ou non d’un terrain dépend de plusieurs facteurs et paramètres : la nature du sol, les paramètres environnementaux, les servitudes, les risques naturels et technologiques…

La nature du sol

La première étape dans la recherche terrain consiste à déterminer le type de terrain que l’on souhaite acquérir. De la nature du sol dépendra en effet la viabilité de la construction future.
Un terrain à batir peut être situé soit en zone urbaine soit en zone rurale. Il peut se trouver également, et de plus en plus, dans un secteur isolé, entre la ville et la campagne, à savoir en zone péri-urbaine.
La connaissance de l’état et de la nature du sol se fait en consultant le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de la commune concernée. Ce dernier permet d’identifier la nature du sol concerné.
Les règles d’urbanisme contenues dans le PLU diffèrent selon le type de terrain et la nature du sol concerné.
Il est ainsi recommandé de prendre connaissance de la réglementation applicable aux divers types de terrain, notamment en consultant le Plan Local d’Urbanisme ou en ayant recours à un notaire, un lotisseur ou un agent immobilier.
Que le terrain soit déjà prêt à construire ou que vous deviez viabiliser un terrain , il est nécessaire de bien connaître l'environnement lié à cette recherche et les points clés essentiels.

Le milieu environnant du terrain à construire

Selon l’emplacement du terrain que vous convoitez, les constructions y sont soit autorisées soit interdites. L’interdiction de construire sur certains terrains découle des règlements de zones inclus dans le Plan Local d’Urbanisme.
Ainsi, les zones naturelles ou boisées ne peuvent faire l’objet de construction quelconque. Il existe également d’autres restrictions à la construction, telles que le respect des distances réglementaires par rapport aux voies publiques, le respect de la hauteur des bâtiments sur les terrains limitrophes…

Les servitudes d'un terrain à bâtir

En choisissant un terrain constructible, prenez soin de vérifier l’état des servitudes qui grèvent ce dernier. Il s’agit notamment des servitudes naturelles telles que la servitude d’écoulement des eaux, ou des servitudes légales et conventionnelles telles que la servitude de passage. Concernant cette dernière, il faut s’assurer que son terrain possède un accès suffisant à la voie publique.

Les risques naturels et technologiques liés au terrain à construire

D’un terrain à un autre, il existe un seuil d’exposition à des risques dits « naturels » ou « technologiques ». Les risques naturels sont ceux qui sont inhérents au sol en lui-même. Il s’agit par exemple des risques d’inondations, d’incendies de forêt, d’avalanches etc.
Quant aux risques technologiques liés à un terrain, il y a par exemple la pollution due à des activités industrielles à proximité, la contamination chimique, les nuisances sonores…
Afin de prévenir ces risques, il est conseillé au futur maître d’ouvrage de prendre connaissance des Plans de prévention des risques (PPR), qui figurent parmi les Annexes du Plan Local d’Urbanisme de la commune concernée.