Huitième étape en second œuvre : le chauffage et la climatisation

chauffage et climatisation  : Huitième étape en second œuvre : le chauffage et la climatisation

Pour clôturer en beauté les opérations de second œuvre, il vous faudra penser à mettre en place d’une part, un système de chauffage pour prévoir les rudesses climatiques de l’hiver, et la climatisation de l’autre, pour rendre la maison agréable à vivre en période estivale.
Bien que les travaux relatifs à ces deux dernières opérations soient classés parmi les travaux de second oeuvre, il faut néanmoins retenir qu’il est généralement préférable d’anticiper leur réalisation dès le début de la construction de la maison. 

Installation du chauffage lors de la construction d'un logement

Pour ce qui est tout d’abord du chauffage, selon les possibilités en termes de budget et d’attente, un large panel de choix s’offre aujourd’hui aux constructeurs. 

Le premier serait ainsi de recourir par exemple à un système de chauffage traditionnel comme le chauffage électrique. Outre sa relative simplicité d’installation, ce genre de système de chauffage présente de multiples intérêts. Parmi ceux-ci, on citera par exemple le confort d’utilisation bien sûr, ou encore la grande diversité des tarifs par rapport aux modèles de radiateurs disponibles, mais aussi la prévisibilité de la consommation en énergie.
Toujours dans cette catégorie des systèmes traditionnels, il y a également le chauffage au gaz, au fioul, ou encore au bois. Par rapport à l’alternative du chauffage électrique, le gaz et le fioul offrent encore plus d’intérêts puisque ces deux systèmes sont de loin plus abordables en termes de tarifs. Quant au bois, il n’est pas non plus en reste puisque ce genre de système offre un rapport rendement calorifique/autonomie des plus intéressants. Ainsi, une chaudière alimentée en granulés de bois offrira généralement un rendement de près de 90% pour une autonomie pouvant s’étaler sur plusieurs mois…
A côté des systèmes traditionnels de chauffage, des systèmes plus évolués écologiquement parlant, ont aussi vu le jour il y a quelques décennies. Il s’agit principalement des systèmes de chauffage solaire. Bien qu’il coûte généralement un peu plus cher au départ, que les autres systèmes classiques, ce genre d’installation devient toutefois rentable sur le terme après amortissement des investissements.
Ainsi, en principe, un chauffage solaire autorisera à terme une économie de l’ordre de 50% par rapport aux systèmes de chauffage classiques.

L'installation de la climatisation lors de la construction d'une habitation

A l’instar du chauffage, en matière de climatisation, le choix est tout aussi pléthorique. En effet, aujourd’hui, on peut répertorier près d’une dizaine de systèmes de climatisation différents selon les besoins mais aussi selon les budgets et les attentes des constructeurs.

A titre d’illustration, on citera par exemple le système monobloc qui est idéal pour la thermorégulation des petits espaces (une pièce).
Pour la climatisation simultanée des maisons à plusieurs pièces, on préférera par contre la technologie dite « multi split ». Comme leur nom l’indique, ces types d’appareils intègrent plusieurs petites unités intérieures que l’on peut installer en réseau dans les différentes pièces de la maison. Chacune étant connectée à une grosse unité que l’on installera à l’extérieur de l’habitation.
Mis à part ces deux premiers modèles, on peut encore mentionner les systèmes dits « gainables », « muraux », « mobiles » ou encore « consoles ». Avant d’opter pour un modèle ou pour un autre, les constructeurs devront prendre en compte divers paramètres essentiels.
Parmi ceux-ci, on mentionnera par exemple le problème du bruit émis par les appareils, ou encore la question du bilan thermique etc.