Echange de maison: qu'est-ce que c'est?

échange de maison : Echange de maison: qu'est-ce que c'est?

Largement pratiquée aux États-Unis depuis plus d’un demi-siècle, la mode de l’échange de maisons vient tout juste de gagner la France.
De par son procédé simple basé sur l’esprit de l’économie de partage, ce type de location particulier tend aujourd’hui à se généraliser notamment au niveau des logements de vacances…

L’échange de maisons : comment ça marche ?

Le principe est on ne peut plus simple : l’idée, c’est que deux personnes vivant dans deux régions géographiques différentes s’accordent pour échanger le temps de leurs vacances leurs logements respectifs.
En règle générale, tous les types d’immeubles peuvent être échangés sans restriction. Cela va donc des superbes villas avec piscine et vue sur mer, aux minuscules studios d’étudiants.
Par ailleurs, généralement les règles de l'échange de maisons font qu'aucune équivalence n’est exigée non plus dans les échanges.
Autrement dit, l’occupant de la superbe villa pourra éventuellement troquer son logis de luxe contre le petit studio d’étudiant si le cœur lui en dit.
En ce qui concerne la qualité des échangeurs, le procédé reste accessible que l’on soit propriétaire ou locataire des maisons.
En effet, pour ce qui est des locataires en particulier, tout se passe comme si ces derniers hébergeaient temporairement des amis chez eux. Nul besoin dès lors de l’assentiment du bailleur.

L’échange de maisons pour les vacances : quels avantages ?

L’échange de maisons présente un bon nombre d’avantages pour les échangeurs. Le plus patent est d’ordre financier. L'échange de maison est gratuit dans la quasi totalité des cas, aucune réglementation ou bail ou contrat n'étant encore obligatoires juridiquement parlant.
En effet, grâce au principe, ces derniers pourront escompter supprimer le poste « logement » de leur budget vacances. Une économie significative puisque cela représente tout de même en général environ 70% des dépenses des vacanciers.
Autre avantage notoire : l’opportunité de découvrir sereinement des régions nouvelles, voire même des pays étrangers. Débarrassés des contraintes économiques, les vacanciers peuvent en effet consacrer le temps nécessaire à la découverte de leurs destinations.

Les modalités pratiques pour recourir à ce type de service

Pour trouver d’autres potentiels échangeurs au niveau de la destination voulue, il suffit d’interroger les moteurs de recherches de la Toile. Avec l’essor ces dernières années de cette pratique, les offres sont en effet légion sur le web. Certains sites ou blogs focalisent même exclusivement leurs axes d’intérêts sur ce domaine.
Toutefois, quelques précautions sont à prendre pour éviter les mauvaises surprises. En effet, les conditions d'un échange de maison réussi sont en premier lieu par exemple d’éviter de se précipiter sur la première offre venue.
Avec la vulgarisation de cette pratique, les fraudes et autres faits d’escroqueries ne sont effectivement pas rares. L’idéal est de prendre contact directement avec la personne et d’essayer de recouper les informations fournies.
En effet , afin que l'échange de maison en pratique se déroule le mieux du monde, faites connaissance avec les futurs "locataires" de votre maison opur les vacances. Pensez également à établir un contrat écrit de cet échange de manière à vous prémunir des mauvaises surprises ou arnaques ci-avant évoquées. Et dans la mesure du possible, soyez pérsent sur les lieux lors de l'arrivée des personnes afin de faire un état des lieux complet de votre logement. Plus c'est préparé et cadré en amont, mieux se passera l'échange de maison.

Sinon, il y a également l’alternative de passer par un site spécialisé dans ce genre de prestation., qui dans la pluaprt des cas procède à certaines vérifications.

Au-delà de l’installation de la confiance mutuelle, il faudra aussi songer à bien délimiter le cadre de l’échange. En effet, afin de palier en amont d'éventuels litiges, prévoyez au préalableles assurances et les recours en cas d'échange de maison difficile. Pesnez à bien consulter le périmè_tre de votre propre assurance habitation et demandez une attestation de responbilité civile à la personne à qui vous prêtez votre maison.

En d’autres termes, déterminer d’avance les obligations de chacun par rapport aux charges courantes (électricité, eau, facture téléphone etc.).