Logement étudiant: comment se loger après le Bac!

logement étudiant : Logement étudiant: comment se loger après le Bac!

Après avoir obtenu le fameux sésame que représente le baccalauréat (le fameux BAC), la plupart des nouveaux diplômés poursuivent leurs études et entrent directement dans la vie étudiante. La rentrée universitaire est dès lors synonyme de nombreux changements dans la vie des bacheliers et notamment en ce qui concerne leur logement.

En effet, même si certains nouveaux étudiants restent habiter chez leurs parents car leurs études se déroulent dans la même ville, de nombreux autres sont amenés à étudier dans une autre ville, souvent loin du domicile parental. Dès lors, se pose très rapidement la question de l’hébergement et du logement étudiant pour la rentrée étudiante à venir.  Quel logement rechercher ? Quelle location trouver ? Comment faire ? Quelles démarches faut-il faire ? Quelles aides sont possibles ? Parmi les différents types de location, la location étudiante revêt des types de logement et d'hebergement bien spécifiques.

Résidence étudiante, Cité U, foyer étudiant, location meublée, location vide, chambre étudiante, colocation, etc….autant de possibilités auxquelles se trouvent vite confrontés les milliers nouveaux étudiants chaque année. Mais les places sont souvent rares et chères pour se loger quand on est étudiant. Il faut donc bien savoir à quel type de logement étudiant on a droit et surtout combien ça coûte !

Se loger en résidence universitaire - Cité U

Trouver un logement peut s’avérer un vrai parcours du combattant pour le jeune bachelier nouvellement étudiant, comme pour tout étudiant en cours d’études. Plusieurs possibilités  pour se loger s’offrent à lui, à commencer par la résidence universitaire, communément appelées Cité U.

Les résidences universitaires sont gérées par le CROUS (Centre Régional des Œuvres Universitaires et scolaires) et sont chaque année prises d’assaut par les nouveaux bacheliers du fait de leurs faibles loyers. Par contre ces logements étudiants très prisés des jeunes ne sont malheureusement pas accessibles à tout le monde. Les cités universitaires n’ont pas une capacité suffisante pour loger tous les étudiants dans chaque ville étudiante. Les logements en cités U sont des chambres, équipées et meublées,  attribuées aux étudiants répondant à des critères d’attribution très précis et rigoureux (les revenus des parents, la composition de la famille, etc…). Pour tenter d’obtenir une chambre étudiante en cité U, il faut déposer un dossier appelé Dossier Social Etudiant (DES). Ce dossier est à remplir et déposer auprès du Crous afin de faire la demande de bourse et de logement. Plus tôt ce dossier est rempli, plus tôt la demande est enregistrée et traitée. 

Renseignez-vous auprès du Crous de votre ville afin de connaître les dates, délais ainsi que tous les papiers à fournir pour constituer votre demande.  Vous pouvez remplir et renseigner votre demande en ligne sur Internet. Généralement les dossiers de demande de bourse et /ou de logement en cité universitaire sont à déposer entre les mois de Janvier et de Mai.

Louer une chambre en cité U coûte généralement entre 100 et 300 euros maximum par mois et cet excellent rapport qualité-prix en fait un logement étudiant extrêmement prisé. 

Se loger dans une résidence étudiante

Si vous ne remplissez pas les conditions d’attribution pour obtenir une chambre en cité U, vous pouvez vous tourner vers les résidences étudiantes privées. Ce sont des locations étudiantes privées, situées dans des immeubles souvent localisés  près des facultés, écoles et autres établissements universitaires et/ou faciles d’accès par les transports en commun. Ce type de résidence étudiante est généralement géré par des sociétés de promotion immobilière et offre des services collectifs appréciables tels que la laverie sur place, etc… 

Ce type de logement étudiant est régi par un contrat de  location, comme pour toute location d’appartement indépendant. Vous signez un bail de location qui régit vos relations avec le propriétaire du logement. Ce sont souvent des baux de location meublée qui sont mis en place. Les loyers sont très sensiblement plus élevés que les chambres en cité universitaire. Il faut en effet compter en moyenne entre 400 et 800 euros par mois pour une location en résidence étudiante privée.

La location d’appartement vide ou en meublé

Hormis la chambre en résidence universitaire ou l’appartement en résidence étudiante, vous pouvez louer directement à un propriétaire un appartement vide comme un appartement meublé. Dès lors, vous devez soit traiter avec une agence immobilière qui vous proposera les biens en adéquation avec vos critères (localisation, budget, surface etc…) soit passer directement de particulier à particulier, sans l’intermédiaire d’un agent immobilier. Vous pouvez tout à fait faire les deux et confier votre recherche à une agence dont c’est le métier (qui vous assure et garantit une location décente et légale) tout en cherchant à côté sur Internet par vos soins.

Quoi qu’il en soit, ce sont des recherches fastidieuses et éprouvantes car peu de studios (le studio étant le type d’appartement étudiant le plus recherché)  avec des loyers pas trop élevés existent sur le marché locatif. En outre, les bons plans sont généralement pris d’assaut dès les affectations APB définitives.

Pour ce type de logement, vous signez un bail de location, garantissant vos droits et devoirs ainsi que ceux de votre propriétaire. Etant étudiant, il vous sera systématiquement demandé une caution (au cas où vous ne payeriez pas votre loyer) ainsi qu’un dépôt de garantie (restitué lors de la restitution du bien si il est dans le même état). Comptez aussi des frais d’agence si vous passez par un cabinet immobilier.

Les loyers sont plus élevés qu’en résidence universitaire, avec un loyer moyen de 456 euros (source Unef Août 2017). Toutefois,  vous pouvez bénéficier des allocations logement avec ce type de location, qu’elle soit vide ou meublée. Faites des simulations d’aide au logement et / ou contactez directement la Caf de votre secteur sur internet.

Les foyers étudiants

Ce type de logement étudiant est géré par le milieu associatif et permet d’accueillir des étudiants au sein de chambres individuelles ou collectives. Ces chambres en foyer étudiant sont en moyenne en France louées entre 300 et 400 euros.

Logement étudiant: préparez bien votre dossier que ce soit pour une résidence universitaire, une résidence étudiante privée ou une location meublée ou vide

Quel que soit le type de logement étudiant souhaité (et surtout disponible ou octroyé), vous devez bien préparer votre recherche dès que vous savez dans quelle ville vous allez effectuer votre rentrée universitaire. Pour cela, rassemblez en amont tous les justificatifs administratifs qui vous seront demandés (copie pièce d’identité, justificatif de domicile actuel, imposition de vos parents, composition de votre famille, copie des papiers d’identité de la personne garante en caution etc…) afin que tout soit prêt rapidement dès qu’un logement vous convient. 

Renseignez-vous aussi en amont sur toutes les aides au logement disponibles pour les étudiants, soit allocation d’aide personnalisé au logement (APL) si vous louez un logement conventionné (résidence universitaire, Hlm, etc…), soit l’allocation logement à caractère social (ALS) si vous êtes locataire  d’un bien non conventionné.
Sachez également aussi que le gouvernement Macron a annoncé dès la rentrée universitaire 2017-2018 une aide à la mobilité pour tous les étudiants boursiers inscrits en master pour la 1ère fois et détenteurs d’une licence obtenue dans une académie différente.
Cette nouvelle aide à  la mobilité de 1000 euros est destinée à aider les étudiants ayant validé leur licence et dont le master s’effectue dans un établissement d’enseignement supérieur  d’une autre académie.