Combien coûte un courtier immobilier ?

Combien coûte un courtier en pret immobilier : Combien coûte un courtier immobilier ?

Faire appel à un courtier immobilier permet généralement de multiplier les chances pour un emprunteur de bénéficier de conditions plus avantageuses pour l’obtention d’un prêt et un taux de financement adapté à ses besoins.
Nombreux sont les avantages à recourir à ses services. Cependant, cela induit bien sûr un coût qui n’est pas à négliger. Même si le règlement des honoraires ne s’effectue qu’après le déblocage du prêt afin de protéger le client, le montant diot être considéré en amont voire négocié si besoin.Avant de s’étendre sur les frais en eux-mêmes, il est essentiel de savoir quand le paiement intervient.

Aucun versement d'argent avant la souscription du prêt immobilier

L’article L321-2 du Code de la consommation dispose qu’aucun versement, de quelque nature qu’il  soit, ne peut être demandé à un particulier, avant l’obtention de prêts d’argent. Cette réglementation permet une protection des clients car ils ne règlent aucuns honoraires tant que le résultat concluant de l’action n’est pas visible (à savoir la signature du prêt) et ils peuvent également changer d’avis quand ils le souhaitent sans frais supplémentaires. 

Toujours dans une démarche sécuritaire et de protectiondu sonsommateur, il est primordial de mettre au clair le mandat signé avec le courtier afin que les deux parties soient tenues au courant et éviter que de mauvaises surprises ne puissent apparaitre.
Enfin, le courtier en crédit immobilier doit obligatoirement fournir une assurance en responsabilité civile professionnelle couplée à une assurance garantie, comme tout expert. Le but est encore de protéger le client.

Quand le particulier fait appel à cet intermédiaire en opérations de banques qu'est le courtier en prêt immobilier et qu’l s’engage à règler ses honoraires,  il est donc normalement bien informé et bénéficie  de garanties. 

Que recouvrent les frais de courtage?

Avoir recours à un courtier qui va analyser votre situation, trouver la banque qui pourra fournir le taux de financement le plus adapté, effectuer le montage de prêt… coûte de l’argent. Le travail de cet intermédiaire bancaire requiert des compétences techniques, une expertise, un réseau et un engagement en termes de temps , qui est automatiquement coûteuse. 

Les frais de courtage correspondent aux honoraires que le courtier demandera à la suite de ces opérations. 

Il existe des cas où les frais de courtage appelés « Convention d’honoraires de l’intermédiaire bancaire » paraissent nuls puisqu’ils sont directement inclus dans le taux du prêt. 

Les commissions à payer peuvent être négociées. Les montants diffèrent, les courtiers ne proposant pas tous les mêmes honoraires. Les différences de tarifs sont parfois importantes et il est essentiel d’avoir connaissances des différents prix en vigueur et d'usage car souvent cela s’explique par la qualité de la prestation où des compétences. Afin de trouver les meilleurs prix il existe des comparateurs en ligne. 

Quel est le montant des frais de courtage?

En moyenne, les frais de courtage s'élèvent à 1% du montant emprunté avec d’éventuels plafonds à ne pas dépasser. Par exemple, si ce montant est de 300 000€, le courtier peut gagner 3 000€. 

Il existe des frais facturés par le courtier mais il ne faut pas oublier également les frais facturés par la banque. De toute façon, les frais nécessaires pour obtenir un crédit sont intégrés dans le calcul du taux annuel effectif global, qu’ils soient payés par une banque ou au courtier.  

Il existe plusieurs situations concernant les frais à payer.

D’abord, dans le cas où le client paye seulement les frais bancaires, le courtier est commissionné par la banque. 

Dans le cas où le client paye les frais de courtage, ce dernier a supprimé les frais bancaires. Le courtier est seulement rétribué par le client. Enfin, dans d’autres cas, le client peut payer à la fois les frais bancaires et les frais de courtage.