Vendre sa maison en France et à l'étranger: comment ça marche?

conseils pour la vente de son bien immobilier  : Vendre sa maison en France et à l'étranger: comment ça marche?
La vente d'une maison est un moment capital dans la vie. Synonyme de nouveau chapitre, vendre sa maison est une étape importante dton il convient de maîtriser les rouages afin de partir sur un nouveau projet immobilier dans les meilleurs conditions qui soient.
Quelles sont les différentes étapes afférentes à la vente de son bien immobilier? Par où commencer? Regardons toutes les démarches et modalités à connaître lors de cette aventure immobiilère.
 

Vendre sa maison en France : estimer le juste prix afin de bien vendre

La première des démarches à effectuer lorsque l'on souhaite vendre son bien immobiiler, et en l'occurence sa maison, est d'en connaître le prix de vente. Il ne s'agit pas d'un prix qui serait fixé au bon vouloir du vendeur mais le prix d'une maison sur le marché immobiiler est le résultat de critères bien définis: son emplacement exact, son état, son ancienneté, sa proximité avec les commodités, sa superfiie etc...
L'estimation d'un maison à vendre doit impérativment être réalisée par un professionnel de l'immobilier expert afin que la maison à vendre soit estiméer au juste prix.
Trop chère, la maison ne se vendra pas, pas assez chère, le propriétaire va perdre de son investissement.
Une bonne  estimation de la maison à vendre va permettre la réalisation optimale du projet de vente immobilière.

Vendre sa maison en France : présentez-la sous son meilleur jour mais sans rien cacher

A partir du moment où vous avez évalué le prix de vente de votre bien immobilier, vous devez maîtriser les différentes étapes afin de  savoir comment vendre rapidement sa maison.
Il vous faut en premier lieu la "préparer" afin qu'elle puisse plaire aux futurs visiteurs et potentiels acquéreurs. Pour cela, essayez de présenter chacune de vos pièces de la manière la plus sobre possible.
Chaque visiteur a certes des goûts différents mais dans la mesure du possible essayez d'harmoniser l'ensemble de votre logement de manière plutôt "neutre" : pensez à enlever les tableaux qui seraient très "marqués" , les bibelots trop nombreux...de manière à ce que les potentiels acheteurs puissent se projeter dans ce logement et s'imaginer vivre dedans.

Procédez également à quelques menus travaux si certaines pièces ne sont pas totalement finies ou propres afin de ne pas rebuter les visiteurs qui pourraient avoir une vision "dégradée" de la maison à vendre.

Vendre sa maison en France : confiez-la à un professionnel de l'immobilier

Vendre sa maison peut sembler procédure aisée mais il n'en est absolument tien. En effet, outre les diagnostics préalables obligatoires et autres formalités admisnistratives , la vente d'un bien immobilier requiert certaines connaissances et expertises techniques et juridiques bien précises. Un professionnel de l'immobilier permet de mener la transaction jusqu'à son terme de manière légale et complète. Les honoraiores afférents à sa prestation sont largement compensés dans la mjeure partie des cas par les économies et négociations qu'ilo réalise pour vous tout comme le gain de temps de visites et papiers à établir avant l'acte notarié de vente définitive.

 

Vendre sa maison à l'étranger: les spécificités de cette vente

La vente d’une maison à l’étranger présente des spécificités, tant au niveau du droit applicable que de la procédure à suivre pour réaliser la vente. Voici un aperçu des règles applicables et de la procédure d’une vente de maison à l’étranger, un des types de vente immobilière les moins connus du grand public, probablement en raison des règles juridiques ne dépendant plus seulement du territoire français.

Vendre sa maison à l’étranger : les règles applicables à ce type de vente immobilière

Qu’il s’agisse de se porter acquéreur d’un bien immobilier à l’étranger ou que l’on revende sa maison acquise à l’étranger, il existe quelques règles juridiques constantes à connaître.
Le principe essentiel de toute vente de maison à l'étranger est que celle-ci sera régie par la loi du lieu de situation de l’immeuble.

Cette règle découle du principe de droit international privé appelé « lex rei sitae ». Elle signifie que les biens immobiliers relèvent de la loi du lieu de leur situation. Il est donc primordial de se renseigner sur la législation du pays où se situe la maison à vendre. 

La deuxième règle fondamentale à connaître est que de nombreux pays restreignent à l’accès au foncier pour les étrangers. Ceci est valable notamment en cas d’achat immobilier à l’étranger.

En revanche, si vous projetez de vendre votre maison acquise à l’étranger, il n’y a aucune restriction de principe en la matière.
Néanmoins, prenez la peine de vous renseigner au préalable sur le régime juridique sous lequel la vente sera conclue. En effet, la législation variant d’un pays à un autre, celle-ci peut se révéler avantageuse soit pour le vendeur soit plutôt en faveur de l’acheteur.

La procédure à suivre dans le cadre de la vente d’une maison à l’étranger

La procédure de vente d’une maison à l’étranger dépend en grande partie de la législation applicable dans le pays concerné. Bien se renseigner donc sur les modalités de conclusion d’une vente selon la législation en vigueur.
Cela inclut par exemple de se renseigner sur les étapes de la procédure de vente, pour savoir entre autres si la législation prévoit la signature d’un avant-contrat, s’il existe une période de rétractation de l’acheteur, et selon quelles modalités se fera la signature de la vente définitive (acte authentique, acte sous seing privé…).

Bien se renseigner également sur les frais annexes à la vente, en l’occurrence les droits d’enregistrement, les frais notariés (si la transaction passe par un notaire)et bien évidemment se resneigner en détail sur fiscalité d'une vente immobilière à l'étranger. Cela impacte en effet grandement la décision d'achat et la vente à l'étranger.

Du côté de l’acheteur, il devra non seulement se renseigner sur la législation immobilière en vigueur mais également se rendre sur place au préalable. Ceci lui permettra non seulement de visiter la maison qu’il projette d’acquérir mais également de prospecter sur place les offres de prêt immobilier. 

Enfin, il est indispensable avant la conclusion de la vente, voire même avant les pourparlers, de s’adjoindre les services d’un notaire ou d’un avocat, soit en France soit dans le pays concerné. Ces professionnels du droit sauront utilement vous conseiller et diligenter toute la procédure de vente, conformément aux règles en vigueur.