Crédit immobilier à taux mixte: tout savoir sur le prêt immo à taux mixte

prêt immobilier à taux mixte : Crédit immobilier à taux mixte: tout savoir sur le prêt immo à taux mixte


Aujourd’hui, de plus en plus d’établissements de crédit proposent à leurs clients des prêts immobiliers à taux mixte. Décryptage de cette nouvelle formule de prêt avec un taux d'intérêt immobilier hybride, entre prêt à taux fixe et prêt à taux variable…

Définition du prêt à taux mixte



Un prêt à taux mixte est une formule de prêt conçue sur mesure par les établissements de crédit et combinant à la fois un taux fixe et un taux variable, alternativement et successivement sur deux périodes de remboursement. Le taux mixte est d’usage courant en matière de prêt immobilier.

Cette formule nouvelle a récemment vu le jour en raison des imperfections, inconvénients et risques présentés de part et d’autre, par le prêt à taux fixe et le prêt à taux variable pris isolément.

Le prêt immobilier mixte est une formule de prêt que le banquier peut proposer à l’emprunteur en fonction de plusieurs variables : l’établissement prêteur peut opter pour un taux mixte au cas où le client emprunteur hésite entre un taux fixe et un taux révisable.
Mais il prendra également en compte le niveau de solvabilité de l’emprunteur, sa faculté de remboursement, la durée de son emprunt…


Fonctionnement du prêt à taux mixte



Le prêt immobilier à taux mixte est un savant mélange de taux fixe et de taux variable. Concrètement, le remboursement de l’emprunt à taux mixte se déroulera sur deux périodes : durant la première période, le taux sera fixe. Puis viendra une seconde période durant laquelle le taux sera révisable.
La première période de remboursement sera faite de mensualités fixes. Cette période recouvre un laps de temps qui se situe généralement entre 3 ans et 10 ans.
Lors de la deuxième période, l’emprunteur paiera des mensualités variables. La modulation du taux se fera alors selon un indice de référence qui est généralement l’Euribor.


Avantages et inconvénients du prêt à taux mixte



Le principal avantage du prêt à taux mixte est qu’il offre à la fois la stabilité du taux fixe (et donc une stabilité des mensualités) durant la première période, et la modularité du taux variable lors de la seconde période.
De plus, le taux révisable peut être « capé » durant la seconde période. Ceci permettra de fixer un plafond du taux, en cas de hausse de celui-ci.

Parmi les inconvénients du taux mixte, le taux fixe de la première période de remboursement sera d’autant plus élevé que celle-ci sera longue. Et durant la seconde période, le taux révisable est susceptible de varier à la hausse, d’autant plus que lors de l’indexation du taux à l’indice de référence (l’Euribor), le banquier ponctionne en sus une marge de 1% à 3% à titre de commission.


Conditions d’obtention d’un prêt à taux mixte



L’obtention d’un prêt à taux mixte est fonction des négociations entre le banquier et son client.
Généralement, les établissements de crédit accordent la faveur d’un taux mixte aux personnes qui sollicitent un prêt immobilier de durée moyenne, c'est-à-dire entre 10 ans et 15 ans.