TEG et TAEG crédit immobilier ; le taux effectif global annuel d'un prêt immobilier

taux effectif global (TEG) : TEG et TAEG crédit immobilier ; le taux effectif global annuel d'un prêt immobilier

Préalablement à la souscription d’un crédit immobilier, l’emprunteur est tenu de vérifier certaines données de base concernant le prêt, dont le TEG ou TAEG. Qu’est-ce que le TEG ? De quoi est-il composé ? Et à quoi sert-il ? Autant de questions dont les réponses aideront l’emprunteur à bien choisir son crédit immobilier et le taux d'intérêt immobilier afférent…

Définition du TEG

Le TEG est le diminutif de « Taux Effectif Global ». Il s’agit en l’occurrence d’un taux global qui permet de déterminer le coût total d’un crédit immobilier.
Le coût d’un crédit doit être compris comme étant principalement la rémunération en intérêts ainsi que, subsidiairement, les frais accessoires à l’octroi d’un prêt.

Le TEG est décompté annuellement. On parle alors de TAEG ou Taux Annuel Effectif Global. Le TAEG est le coût annuel d’un crédit immobilier. Il est exprimé en pourcentage du montant total du crédit octroyé.
Le TEG ou TAEG constitue de ce fait un indicateur qui opère la synthèse du coût global annuel de l’emprunt immobilier.

Les composantes du TEG

Le taux effectif global est une synthèse de plusieurs éléments qui constituent le coût global du crédit. Le taux d’intérêt dit « nominal » en fait tout naturellement partie. Il s’agit du taux d’intérêt de base, à partir duquel les mensualités sont décomptées. Le taux d’intérêt nominal constituant le taux de base du calcul des mensualités, il ne peut suffire à calculer le coût total du crédit.

En effet, d’un établissement de crédit à un autre, le taux nominal peut être élevé ou faible. Un établissement financier offrant un taux d’intérêt nominal peu élevé peut toutefois présenter un coût global du crédit très important. Ceci est dû à d’autres frais accessoires dont le montant final peut s’avérer coûteux.

Il y a notamment les frais de dossier perçus par le banquier à l’occasion de l’ouverture de la ligne de crédit. Il y a également les frais de constitution de garantie au profit du prêteur professionnel.
Lorsque la constitution d’assurance est rendue obligatoire pour le déblocage du prêt, les frais y afférents rentrent en ligne de compte pour le calcul du TEG. Il y a enfin d’autres frais tels que les frais fiscaux, les commissions perçues par les courtiers qui ont permis de démarcher le prêt immobilier…

Le TAEG est alors calculé annuellement en fonction du taux nominal ainsi que des frais accessoires. Il ne doit cependant pas dépasser le taux d’usure fixé par la loi.

L’utilité du TEG

Avant de souscrire un crédit immobilier, tout emprunteur doit prendre connaissance du TEG ou TAEG. La raison en est que cet indicateur permet d’évaluer le coût d’une offre de crédit immobilier, et donc de comparer les différentes offres de crédit.

Ainsi, grâce au TEG, un emprunteur pourra par exemple choisir une offre de prêt immobilier à taux nominal élevé mais dont les coûts accessoires sont très abordables. Ces derniers peuvent en effet représenter une somme totale non négligeable, voire conséquente.