Agent commercial immobilier: tout savoir sur ce statut

agent commercial immobilier  : Agent commercial immobilier: tout savoir sur ce statut

L’agent immobilier est un acteur incontournable dans les transactions immobilières. C’est lui en effet qui joue le rôle d’interface entre un client qui désire acheter un bien immobilier et une tierce personne qui soumet une offre de vente, et vice-versa. Il gère également les mandats locatifs ainsi que, parfois, la gestion locative d’immeubles. 
Pour exercer son métier, différents statuts d'agent immobilier se présentent à lui. Parmi eux, le statut d’agent commercial est l’un des plus usités dans la profession d’agent immobilier. 
Décryptage de ce statut réglementé…

Le statut d’agent commercial

Le statut d’agent commercial est un des modes d’exercice de la profession d’agent immobilier. Il s’agit d’un statut indépendant qui confère une grande autonomie à l’agent immobilier.
Conformément à la réglementation du Code de commerce, l’agent commercial est ce que l’on appelle un mandataire immobilier indépendant. Il exerce sa profession en toute indépendance, ce qui exclue toute possibilité qu’il soit subordonné de quelque manière que ce soit à ses mandants.
Ceux-ci sont des commerçants, des industriels, des producteurs ou des agents commerciaux.
Le mandat confié à l’agent commercial peut concerner la vente, l’achat, la location ou des prestations de services concernant des biens immobiliers.

Les avantages d’être agent immobilier en statut agent commercial

Le statut d’agent commercial confère certains avantages à l’aspirant agent immobilier : le premier étant l’indépendance. Cette autonomie dans l’organisation de son travail consiste en un pouvoir permanent de négociation des contrats au nom et pour le compte de son mandant. Il ne peut en cela subir d’injonctions de la part de son mandant concernant sa manière de travailler.
Son indépendance est également telle qu’il ne peut être au service exclusif d’un seul mandant. Il peut de la sorte accepter autant qu’il le veut, de nouveaux mandats, sans autorisation quelconque.
Autre avantage, l’agent commercial peut exercer soit en tant que personne physique soit en mode sociétaire.

Les inconvénients du statut d’agent commercial

Le statut d’agent commercial présente toutefois quelques inconvénients.
Parmi ceux-ci, il y a le régime de protection sociale. Si l’agent commercial est obligatoirement soumis au régime de protection sociale de base, celle-ci est toutefois limitée puisqu’il ne peut par exemple pas bénéficier d’allocations chômage.

De plus, pour démarrer son activité d’agent immobilier, l’agent commercial a besoin d’un minimum de trésorerie. Ce besoin en trésorerie est d’autant plus important que l’agent commercial ne percevra aucune rémunération jusqu’à sa première transaction immobilière réalisée avec succès (signature chez le notaire).

La rémunération d’un agent commercial

Un agent commercial est commissionné sur les transactions immobilières qu’il réalise. Il peut s’agir de commissions de ventes, ou sur achats, ou sur locations. Les commissions perçues par l’agent commercial ne peuvent être inférieures aux usages pratiqués dans le secteur d’activité concerné.
En l’absence de tels usages, la rémunération de l’agent commercial doit néanmoins être raisonnable eu égard à la nature (achat, vente, location…) et à la valeur de la transaction immobilière qu’il a pu conclure avec succès.
L’agent commercial ne perçoit pas de rémunération fixe mais une rémunération qui est fonction de son volume de travail.