Renégocier son prêt immobilier : comment faire ?

renégociation prêt immobilier : Renégocier son prêt immobilier : comment faire ?

Au sein des mécanismes de rachat de crédit immobilier ou renégociation de prêt immobilier , la renégociation de crédit immobilier est donc un des mécanismes permettant à l’emprunteur de réajuster les conditions du prêt contracté initialement, aux nouvelles conditions du marché bancaire.

Focus sur cette pratique bancaire, très usitée en matière de prêts immobiliers…

Le principe de la renégociation de crédit immobilier

La renégociation de crédit immobilier est un mécanisme d’aménagement contractuel du contrat de prêt immobilier contracté initialement. De ce fait, il ne donne pas lieu à la signature d’un nouveau contrat qui remplacerait le contrat initial.
La renégociation de crédit est une modification des termes du contrat originaire. Elle s’opère ainsi par la mise en place et la signature d’un simple avenant au contrat primitif.

La renégociation de crédit s’effectue auprès du même établissement prêteur. Il ne s’agit pas de négocier l’accord d’un nouveau prêt immobilier mais bien de re-discuter les termes et les conditions tarifaires du prêt initial.

Les termes du contrat à renégocier concernent notamment le taux d’intérêt débiteur, la durée du prêt, les garanties du prêt immobilier (de type assurance-crédit immobilier), ainsi que les frais divers tels que frais de dossier, frais de remboursement anticipé…

Les avantages de la renégociation de crédit immobilier

La renégociation de crédit immobilier présente le premier avantage de se faire auprès de votre propre banque. Ainsi, la flexibilité du banquier prêteur d’origine est d’autant plus acquise qu’il y va de son intérêt de se montrer souple quant aux conditions de remboursement de sa créance.
En effet, si l’emprunteur se tourne vers d’autres solutions telles que le rachat de crédit auprès d’un autre établissement, le premier banquier perdra non seulement de la clientèle mais perdra également une partie du coût total du crédit qu’il espérait optimiser avec le rallongement de la durée du prêt, la perception de frais divers (frais de remboursement anticipé etc).

Du côté de l’emprunteur, la renégociation de crédit permet d’obtenir un taux effectif global à la baisse, c'est-à-dire l’ensemble des coûts liés au crédit (taux nominal, frais de garantie, frais de dossier etc).

La différence de taux dans une renégociation de crédit immobilier

Négocier un taux nominal à la baisse, voilà le principal objectif de la renégociation de crédit. Pour être avantageuse, la renégociation doit permettre d’obtenir une différence de taux de l’ordre de 0,5% au moins, par rapport au taux nominal initial.

Quant faut-il renégocier son crédit immobilier ?

Pour qu’elle profite à l’emprunteur, la renégociation de crédit ne devrait se faire qu’à une certaine période du remboursement initial.
Il n’est ainsi intéressant de renégocier son crédit immobilier que lorsque l’emprunteur n’a pas encore atteint un seuil de 70% de son niveau de remboursement ou qu’il lui reste encore plus de 10 ans en termes de durée de remboursement restante.