Je recherche
Les autres articles

Maison passive :comment se passe la construction d'une maison passive?

maison passive  : Maison passive :comment se passe la construction d'une maison passive?

Habitation chaude naturellement, la maison passive est une maison qui se veut écologique et qui présente un grand nombre de caractéristiques.
Une maison passive peut être appelée maison bioclimatique en raison des économies d’énergie qu’elle réalise, maison en totale autonomie , mais HQE au regard de la bonne qualité de l’air et de l’eau qu’elle fournit ainsi que maison domotique en raison de sa domotique particulière.

Construire une maison passive: quelles sont les caractéristiques?

Une maison neuve passive possède l’avantage de ne pratiquement pas consommer d’énergie. Elément central de sa définition, la maison passive se doit de satisfaire une très basse consommation d’énergie. 

Pour cela, elle est extrêmement bien isolée, que ce soit du froid en hiver et du chaud en été. En tant que maison écologique par excellence, elle utilise les rayons du soleil et la chaleur des personnes afin de chauffer correctement l’intérieur. 

De plus, sa définition repose sur deux autres éléments majeurs. 

En effet, concernant les normes relatives à l’écologie, une maison passive se tient à ne pas dépasser 120 kWh/m²/an en énergie primaire (chauffage, ECS et électricité) ainsi que 15 kWh/m²/an en énergie de chauffage. 

Le point positif de la maison passive est en effet d’économiser l’énergie au maximum.

Enfin, pour maximiser ces économies d’énergie, la maison passive, grâce à ses propriétés, fait une croix sur toutes les pertes inutiles. Par exemple, elle bénéficie d’une bonne étanchéité à l’air, elle traque les ponts thermiques, elle est constituée de fenêtres à triple vitrage et une circulation d'air uniforme est pratiquement toujours prévue dans toutes les pièces.

Maison passive neuve : quelle est la réglementation ?

En France, aucune véritable réglementation nationale n’est établie concernant la maison passive, cependant elle fait l’objet d’un label. Il est nécessaire d’avoir connaissance des règles à respecter lors des constructions de telles maisons écologiques

En effet, une maison passive doit maintenant être certifiée en adéquation avec les règles du « PassivHausInstitut ». ce label ainsi que quelques autres en viennent à labéliser les maisons passives. 

Depuis 2012, dans l’attente d’une réelle réglementation spécifique, une réglementation RT est appliquée et concerne les particuliers aspirant au permis de construire.
Elle se veut drastique au regarde des objectifs individuels d’économie d’énergie et impose de faire avec différents types d’équipement et de technologies. 

Maison passive : est-ce véritablement une construction neuve écologique ?

Les matériaux utilisés sont importants mais ils ne sont pas essentiels puisque le seul objectif, pouvant être réalisé par tous les moyens, est véritablement de garantir la plus basse consommation d’énergie possible.

Les matériaux peuvent participer à cette économie d’énergie mais il faut tenir compte de l’énergie consommée, premièrement par leur fabrication, puis par leur impact et leur pollution post fabrication. Concilier l’aspect écologique et la maison passive neuve ainsi que ses matériaux n’est pas toujours une tâche facile. 

Quel coût prévoir quand on construit une maison passive?

Prenant en compte l’étude thermique, le plan de la maison, la construction bioclimatique, les matériaux etc... le coût de construction d’une telle maison oscille en moyenne entre 1700 et 2000 euros/m². 

Les frais sont donc plus importants que pour une maison individuelle classique mais il faut voir sur le long terme car les économies d'énergie générées permettent de rentabiliser sur le terme cet investissement.