Construction d'une maison: la 4ème étape en gros oeuvre est l'élévation des murs

élévation des murs : Construction d'une maison: la 4ème étape en gros oeuvre est l'élévation des murs

Le gros œuvre est l'ensemble des opérations et travaux de construction d'une maison, qui permettent la mise hors d'eau et hors d'air.
Au niveau de la mise hors d'eau, les étapes préalables essentielles sont la pose des fondations, l'assainissement et le soubassement. L'élévation des murs correspond à une étape du gros œuvre, qui s'inscrit déjà dans la phase préliminaire de la mise hors d'air.
Voici ce qu'il y a lieu de connaître sur cette quatrième étape du gros oeuvre !

L'élévation des murs : définition et notions

L'élévation des murs correspond à la phase initiale de la mise hors d'air. Il s'agit d'une étape-clé puisque l'élévation des murs initie la construction proprement dite de l'édifice.
La maison commencera dès lors à prendre forme et de manière visible, seulement à partir de cette étape de mise en place des murs.
A noter que simultanément à l'élévation des murs, il est souvent procédé en même temps à la pose des linteaux, pour les fenêtres et portes. 

L'élévation des murs d'une maison peut se faire à partir de plusieurs matériaux, au choix : parpaing, brique, pierre, béton cellulaire ou bois.

L'utilisation de parpaings pour les murs

 Le parpaing est le premier type de matériau qu'il est possible d'utiliser pour élever des murs. Des murs en parpaings doivent reposer sur un lit de mortier, surplombant les fondations.

L'installation des parpaings se basera sur des cordeaux qui serviront de repères.
Préalablement, il faudra installer des ferrailles à la verticale, afin de s'assurer que le mur soit solide. Les parpaings peuvent alors être posés en orientant les alvéoles vers le bas.
Il est important pour ce type de murs, de disposer du mortier par couche de 2 cm, pour chacun des parpaings.

Le choix de murs en briques

 La brique peut également servir pour l'élévation des murs de sa maison. Ici encore, il y a lieu d'installer des cordeaux pour servir de repères à la pose des briques. Il faut savoir que l'élévation de murs en briques commence nécessairement par la mise en place des briques d'angles. Il s'agit de celles que l'on place à même le mortier des fondations. La fixation des briques et leur agencement entre elles, se font au moyen de couches de mortier, à l'instar des murs en parpaings.

Opter pour des murs en pierres

 Outre le parpaing et la brique, il est possible d'ériger sa maison à partir de pierres. Pour ce type d'élévation, il est toutefois nécessaire de trier les pierres : ainsi, les pierres dites « régulières » serviront à élever les extrémités des murs tandis que les pierres irrégulières constitueront le centre du mur. Enfin, les pierres longues serviront à épaissir les murs. Ici encore, l'on procède de la même manière : la pose de pierres d'angle sur les fondations et l'insertion de couches de mortier entre les pierres.

Autres alternatives d'élévation des murs : le béton cellulaire et le bois

Il existe d'autres alternatives pour élever ses murs : le béton cellulaire ou le bois. Le béton cellulaire tout d'abord exige une surface plane. Sur celle-ci, sont alors posés des blocs de béton pour former les angles du mur. De la colle permet alors de maintenir entre eux les blocs de béton. Quant au bois, peuvent être utilisées des essences telles que le douglas, le pin, ou encore du mélèze. La technique d'élévation consiste dans ce cas à empiler les uns sur les autres, sur les fondations, des madriers ou des rondins de bois installés à l'horizontal.