Viager: tous les avantages de la vente en viager

 avantages de vendre en viager : Viager: tous les avantages de la vente en viager

Le viager est un mode de vente spécifique, surtout pratiqué sur les biens immobiliers (maison, appartement, villa etc.). Il constitue une technique de vente très prisée, du fait des nombreux avantages qu’il présente pour le vendeur notamment.

Le principe de la vente en viager

Le viager est un contrat aléatoire qui repose sur la durée de vie du vendeur. L’aléa est constitué par la longévité de ce dernier. Dans ce type de contrat, l’acheteur, appelé débirentier, acquiert la propriété d’un bien immobilier, en contrepartie du versement au vendeur, dénommé crédirentier, d’un prix appelé rente ou arrérages.
Vendre en viager offre bien des avantages au crédirentier.

Un complément de revenus pour le vendeur

Le premier avantage de la vente en viager est d’assurer au vendeur un complément de revenus substantiels. Dans la pratique, le viager est surtout prisé des personnes âgées. Celles-ci sont notamment motivées par les revenus à vie, qu’on appelle rente ou arrérages. La rente est un échelonnement à vie du prix de vente du bien immobilier. Elle est souvent utilisée par les personnes âgées, notamment les couples, pour faire figure de retraite ou pension. Son montant est en effet bien souvent élevé. A ce titre, les arrérages présentent un caractère alimentaire.

Une sécurité matérielle et la jouissance du bien immobilier pour le vendeur

Le second avantage de vendre en viager est qu’il offre au vendeur une sécurité matérielle. Ce dernier garde dans la plupart des cas, l’usufruit du bien immobilier qu’il vend. Cela signifie que le crédirentier garde l’usage, l’utilité et la jouissance du bien immobilier. En d’autres termes, le crédirentier continue à occuper les locaux dont la nue-propriété a déjà été cédée au débirentier. D’autre part, il peut mettre l’immeuble en location. Le crédirentier aura donc toujours un toit sur la tête, et ce jusqu’à son décès.

Le conjoint du vendeur protégé

Le troisième avantage du viager est qu’il permet d’étendre la sécurité matérielle au profit du conjoint du vendeur. Dans le contrat de vente en viager, le vendeur peut stipuler que la rente sera réversible au profit de son conjoint. Dans ce cas, les ayants-droit du vendeur ne pourront réclamer le bien qu’une fois le conjoint survivant décédé à son tour. Autrement dit, ce dernier peut rester dans les lieux et continuer à percevoir la rente jusqu’à son décès.

Défiscalisation partielle de la rente viagère

Le dernier avantage de vendre en viager est que la rente bénéficie d’une défiscalisation partielle. Ceci est dû au caractère alimentaire de la rente viagère, ce qui tend à l’assimiler aux pensions et retraites. La défiscalisation en matière de vente en viager relève également des dispositifs incitatifs à l’investissement immobilier.