Le diagnostic électricité

diagnostic électricité : Le diagnostic électricité

Le plus souvent, les incendies domestiques sont liés à une installation électrique ancienne, ce qui a entraîné sa déficience. Vu cela représente un danger éminent, ilun défaut majeur de cette installation dégradée doit systématiquement entrainer une réparation. 

Par conséquent, c’est dans le but de préserver au mieux la sécurité des personnes et d’éviter aux acquéreurs de devoir réaliser des travaux onéreux que le diagnostic électricité de la maison est primordial. Ce diagnostic immobilier a été rendu obligatoire en 2009 avant la vente d’un logement dont l’installation est âgé de plus de 15 ans, pour viser la meilleure protection des habitants.

Il sera obligatoire pour tous les logements mis à la location à partir du 1er Juillet 2017.

Pour atteindre son but et garantir la sécurité, le diagnostic électricité fournit un état de vérification des installations électriques des parties privatives pour assurer l’absence de danger. Suite à ce premier diagnostic, le renseignement du futur acquéreur sur l’état de l’installation est capital.

Comment se déroule un diagnostic électricité ?

La complexité de l’opération et l’enjeu que cela représente nécessite que ce diagnostic électrique soit réalisé par un diagnostiqueur immobilier expert certifié. 

Cet expert va donc se charger de vérifier la sureté de installation mais dans les détails il s’agit de vérifier l’adéquation des équipements fixes aux caractéristiques du réseau et les conditions de leur installation en ayant toujours à l’esprit que la sécurité est l’exigence première requise.

Ce qui témoigne de la technicité de l’état de l’installation intérieure d’électricité est le fait qu’elle rende compte de toute l’installation intérieure électrique et ses dépendances, soit les matériels électriques présentant des risques, les conducteurs non protégés mécaniquement, somme d’éléments synonymes de risques et demandant une grande connaissance dans ce domaine.

Lorsque les propriétaires font appel aux diagnostiqueurs certifiés ils font appel à un expert qui se devra de faire seulement un état visuel sans démontage ou quelconque travaux (hormis le démontage du capot électrique).

L’acquéreur devra, une fois cette opération effectuée, recevoir obligatoirement le rapport dans le but de s’exonérer de la garantie des vices cachés.

Les Conséquences d’un manquement à l’obligation d’effectuer le diagnostic électricité

Le vendeur ou le mandataire, initialement responsable de l’exécution du diagnostic, qui ne respecterait pas cette obligation et viendrait à manquer à celle-ci verrait sa responsabilité civile engagée dans le sens où c’est la sécurité de multiples personnes dont il est question. 

Dans un autre cas de figure, si le diagnostic a été réalisé mais que le vendeur, lors de la conclusion de la vente, ne fournit pas à l’acheteur le rapport du diagnostic électricité, alors il perdra sa garantie de vice caché de la construction. 

De surcroît, l’acheteur se voit conférer le droit de faire annuler la transaction sans pénalités, faire diminuer le prix ainsi que mettre le vendeur dans l’obligation de réaliser à ses frais la réparation de l’installation électrique déficiente. 

La validité et le coût du diagnostic Electricité

La validité du diagnostic électricité est de 3 ans.

En ce qui concerne le prix, il varie selon la taille de surfaces des logements ainsi que la complexité des dispositions. Il se situe entre 60€ et 150€ pour un appartement de taille moyenne.