Les autres articles

Primo-accédants : comment préparer son premier achat immobilier ?

Primo accedant : Primo-accédants : comment préparer son premier achat immobilier ?

Acheter, acquérir son premier bien immobilier est une étape essentielle dans la vie de nombreux français. Néanmoins, la première fois il est nécessaire de bien préparer son dossier de crédit immobilier et d’être le mieux informé possible afin d’effectuer les choix les plus judicieux.

La situation de primo accession se détermine par rapport aux deux années précédant l'achat d'une résidence principale.
Ce qui signifie que toute personne qui n’aura pas été propriétaire d’une résidence principale au cours des deux dernières années sera considérée comme primo accédant. 

Primo accedant : quelques chiffres sur la primo accession

En 2015, le CSA a publié une étude qui montrait que 47% des personnes achetant leur premier bien immobilier ont entre 25 et 34 ans (les banques s’intéressant particulièrement aux jeunes acheteurs). 80% des acheteurs sont en couples et 58% parmi ceux-ci ont un enfant au moins. Pour la plupart, c’est une maison ou un pavillon qui est priorisée en premier achat. 

Concernant l’emprunt immobilier, 87% en demandent un afin de les aider dans le financement de leur achat. Enfin, 61% des primo-accédants ont recours à une aide (prêt à taux zéro, crédit d’impôt vert…).

Primo accédants: bien préparer son dossier de prêt immobilier 

Lorsqu’un achat immobilier est effectué, la banque a besoin de plusieurs pièces afin de constituer un dossier de prêt. Dans le cas de primo-accédants, les pièces à fournir seront la carte d’identité, les pièces concernant les ressources de l’acheteur (les deux derniers avis d’imposition ainsi que les bulletins de salaires des derniers mois) ainsi que les pièces se rapportant au projet immobilier constitué (promesses de vente par exemple ou permis de construire éventuellement). 

De plus, si un primo-accédant souhaite pouvoir bénéficier d’un prêt à taux zéro afin de l’aider à financer son projet, la banque demandera les quittances de loyer.

Primo accession: bien connaître les aides d'accession à la propriété immobilière

Afin d’aider les futurs acheteurs à financer leur projet d’acquisition de bien immobilier, des aides existent. Réservé exclusivement aux primo-accédants, le prêt à taux zéro est cependant soumis à des conditions. 

Par exemple, des conditions de ressources sont requises tel que le revenu fiscal du propriétaire et des autres personnes non rattachés au foyer fiscal et qui viendraient à habiter au sein du logement concerné. 

Ce prêt permet de financer l’achat d’un logement qui nécessiterait des travaux considérables. En fonction de la région où est situé le bien immobilier, le prêt est limité entre 18% et 26% du montant de l’achat final. De plus, ce prêt peut être couplé avec un autre, ou même avec un apport personnel. 

Par exemple, le prêt épargne logement constitue un autre prêt et peut être octroyé à tout acheteur qui possède un plan épargne, c’est-à-dire une épargne qui a été protégée durant quatre années consécutives. Celui-ci est limité à 92 000 euros et à une durée de 15 ans.

Sinon, les autres prêts existants et disponibles pour les primo-accédants sont le prêt conventionné, le prêt à l’accession sociale, le prêt action logement… Parfois aussi, les collectivités locales peuvent proposer leur propres aides, elles aussi cumulables pour certaines.