A propos de l’enquête :
Cette enquête a été réalisée par https://consortium-immobilier.fr Notre panel de 1219 sondés , interrogés entre le 16 et 20 Avril 2020 a comme projet immobilier :

- L’achat d’un logement pour 50.5% d’entre eux

- La vente d’un logement pour 25.9% d’entre eux

- La location d’un logement pour 5.4% d’entre eux

- L’Investissement locatif pour 10%

- Autre (8.2%)

Contact Presse :
Anne-Sophie Saintot
Responsable Presse & Communication
Annesophie.mkg@consortium-immobilier.fr
04.67.65.53.19

Autres communiqués

Immobilier & Covid 19 : les français confiants pour la réalisation de leur projet immobilier

Afin de comprendre les impacts du confinement lié au Coronavirus (Covid19) sur les porteurs de projet immobilier,
consortium-immobilier.fr a réalisé un sondage sur un panel de 1219 personnes âgées de 24 à 65 ans entre le 16 et le 20 Avril 2020 , en leur demandant quels impacts le confinement lié au Coronavirus Covid-19 a t-il sur leur projet immobilier.


Les français confiants pour la réalisation de leur projet immobilier en ces temps de confinement

La première bonne nouvelle de ce sondage immobilier en ces temps de pandémie inédits reste la volonté pour les français de finaliser leur projet immobilier à l’issue du confinement. Même s’ils sont près de 8 sur 10 à concéder que le confinement a ralenti (pour 43% d’entre eux) voire stoppé (45%) leur projet, seuls 13% des sondés pensent que leur projet immobilier ne pourra pas se finaliser à l’issue du confinement.

En ce qui concerne la durée estimée de finalisation, ils sont près de 40% à estimer pouvoir finaliser leur projet immobilier (achat, vente, location, investissement locatif) dans une période de 3 à 6 mois.

60% des personnes interrogées continuent de consulter les annonces immobilières

Dans la continuité de la dynamique recensée auprès des personnes ayant sondées ayant un projet immobilier, on note que plus de 60% d’entre eux continuent de consulter les annonces immobilières en ligne. Même si le confinement a de facto mis en pause les visites physiques, il n’en reste pas moins que les sondés poursuivent l’avancée de leurs recherches immobilières sur les portails immobiliers, avec la consultation régulière des annonces en ligne. Le confinement et les gestes barrières impératifs et nécessaires de distanciation sociale ont ainsi certes reporté l’avancée du projet immobilier pour 59% des sondés (notons que 41% des personnes interrogées estiment que le confinement n’a pas reporté leur projet en cours), mais cela ne freine pas outre mesure la volonté des acheteurs et investisseurs fonciers de poursuivre les recherches.


Et pour mener à bien leur projet immobilier à l’issue du confinement , 1 français sur 2 souhaite faire appel à un professionnel de l’immobilier.

Bien que 7 français sur 10 (63.3 % des sondés) reconnaissent ne plus avoir de contacts avec un professionnel de l’immobilier actuellement, il n’en demeure moins que plus d’un français sur 2 souhaite que leur projet immobilier se réalise grâce à une agence immobilière (contre 22% souhaitant avancer entre particuliers, 34% des sondés ayant déclaré ne pas savoir).

Les français sont même plus de 43% à faire pleinement confiance aux professionnels pour faire rapidement avancer leur projet à l’issue de confinement.

Dans ce contexte inédit, le Gouvernement a pris plusieurs mesures afin de soutenir le secteur, que ce soit au travers des 25 premières ordonnances du 25 Mars 2020 dernier, de l’ordonnance rectificative du 15 Avril 2020, du décret concernant la comparution à distance pour authentifier les actes notariés entre autres. Et ce dans le cadre de la loi du 23 Mars 2020 décrétant l’ « état d’urgence sanitaire ».

Nous avons demandé aux français ce qu’ils pensaient de ces mesures d’urgence prises par l’Etat, et surtout si ils estimaient que les mesures prises allaient dans le bon sens : plus de la moitié (50%) avoue ne pas savoir qu’en penser. Pour les autres interrogés, seuls 16% d’entre eux estiment que les mesures prises vont dans le bon sens contre 34% d’opinions négatives.


43% des sondés estiment que les prix de l’immobilier vont baisser à l’issue de la pandémie

La question des prix de l’immobilier agite la sphère immobilière depuis plusieurs semaines sans toutefois qu’aucune voix ne puisse s’élever plus qu’une autre ou prétendre pouvoir estimer une baisse ou une hausse des prix à l’issue de cette crise économique. A ce jour, le seul consensus parmi les dirigeants et représentants de grands groupes et fédérations immobiliers est dans un discours de neutralité : personne ne peut actuellement prédire de l’évolution des prix immobiliers. Nous avons toutefois posé la question aux français interrogés et 43 % d’entre estiment que les prix vont baisser, contre 14% qui pensent qu’ils vont monter et 17% qui pensent qu’il n’y aura aucun impact sur les prix ( et 25% qui ne savent pas).


Plus de sondages sur le COVID-19 et l'immobilier

Location de vacances et Covid19 : près de 9 français sur 10 souhaitent rester en France pour les vacances d’été 2020