Immobilier Paris (75) Paris

appartement À vendre appartement 4 pièces 82 m²
À vendre appartement 4 pièces 82 m²

NOUVEAU AU 18ème!! Dans le quartier Chapelle International, dans une nouvelle résidence à l'architecture contemporaine au coeur de la plus grande opération de renouvellement urbain. Dans cet environnement dynamique et...

720 000 €
  • 82 m²
  • 4 pièces
  • Paris (75)
appartement Vente appartement T3 65.6 m²
Vente appartement T3 65.6 m²

NOUVEAU AU 18ème!! Dans le quartier Chapelle International, dans une nouvelle résidence à l'architecture contemporaine au coeur de la plus grande opération de renouvellement urbain. Dans cet environnement dynamique et...

591 000 €
  • 65.6 m²
  • 3 pièces
  • Paris (75)
appartement Vente appartement T2 50.3 m²
Vente appartement T2 50.3 m²

NOUVEAU AU 18ème!! Dans le quartier Chapelle International, dans une nouvelle résidence à l'architecture contemporaine au coeur de la plus grande opération de renouvellement urbain. Dans cet environnement dynamique et...

499 000 €
  • 50.3 m²
  • 2 pièces
  • Paris (75)
appartement Vente appartement T2 48 m²
Vente appartement T2 48 m²

Paris 10 ème - Rue Faubourg saint Martin , dans un immeuble sécurisée avec ascenseur situé entre métro Stalingrad Jaurès et Louis Blanc. Appartement Type F2 très ensoleillé de 48.04...

549 000 €
  • 48 m²
  • 2 pièces
  • Paris (75)
appartement Vente appartement T2 31 m²
Vente appartement T2 31 m²

IAD France - Gaëlle HENRIOT vous propose : Location Meublée - À 2 minutes à pieds du Métro GAMBETTA ! Dans un immeuble haussmannien très bien tenu avec...

1 010 €
  • 31 m²
  • 2 pièces
  • Paris (75)
appartement Vente appartement T1 17 m²
Vente appartement T1 17 m²

IAD France - Géraldine LAURE vous propose : AU COEUR DU MARAIS! IDEAL INVESTISSEUR! CHARMANT STUDIO TOUT EQUIPE DE 17 M2 ENVIRON AU 3E ETAGE SANS ASCENSEUR comprenant...

297 500 €
  • 17 m²
  • 1 pièce
  • Paris (75)

À Propos de Paris


Même si la capitale compte des détracteurs, on peut difficilement contester l’attractivité de Paris comme lieu de résidence pour de nombreuses personnes.
En effet, habiter la capitale française rime avec un quotidien rythmé par de nombreux évènements et festivités de renommée nationale voire internationale, des lieux de culture inégalés et des quartiers et monuments historiques impressionnants, pour ne citer que cela. Paris est en plein cœur du dynamisme économique de la France tout en étant à proximité des plages de Normandie.
Quand on interroge les parisiens sur leur profond attachement pour la capitale française ils répondent tout d’abord que c’est une merveille culturelle grâce au Louvre, à la Cathédrale, aux Catacombes et aux innombrables musées. Puis, ils affirment ne jamais s’ennuyer grâce aux boutiques à chaque coin de rue, aux restaurants, théâtres, boites de nuit, expositions, concerts… Enfin, la praticité de déplacement malgré la grandeur de la ville est un autre atout indéniable : il est facile d’utiliser le métro, le RER et les bus afin de parcourir la ville.
Mais ce n’est pas pour rien que la plupart des amoureux de Paris finissent par habiter dans les banlieues proches. Le prix de l’immobilier au mètre carré et le prix des loyers atteignent parfois des sommets. En parallèle, l’offre d’appartements et de maisons est plus rare que la demande. Pour y habiter, il faut donc avoir en premier lieu une capacité financière assez conséquente afin d’acheter ou de louer. Il faut également bien souvent revoir la superficie souhaitée à la baisse.
Quand on a la possibilité et l’envie d’y vivre, il reste une tâche complexe, à savoir choisir dans quel quartier se loger. Paris propose tellement d’ambiances et de quartiers différents qu’il faut être particulièrement renseignés, si l’on n’est pas parisien d’origine, afin de trouver le secteur le plus en adéquation avec ses besoins et critères.

§1- Quel quartier choisir à Paris ?


Avant de voir quels quartiers sont les plus adaptés aux étudiants et lesquels sont à éviter en raison de leur mauvaise réputation, voyons tour à tour chaque quartier de Paris en essayant de mettre en exergue leurs avantages et inconvénients.
Premièrement, comprenant le 5e et 6e arrondissement, le quartier Latin a comme principal avantage d’être à proximité de la Sorbonne et donc du centre de Paris. Si ce quartier est dynamique, animé et rempli de cafés, bistrots et cinémas, il est surtout le quartier intellectuel de la capitale française. Dans ce quartier, on peut profiter de deux ambiances, à savoir l’animation nocturne et le calme aimé des intellectuels.
Treizième arrondissement de Paris, le quartier Place d’Italie, ayant donné son nom à un arrêt de métro parisien, est vivant et à proximité d’un grand centre commercial. S’il est alors apprécié pour ces deux raisons, il l’est aussi pour ses rues charmantes et ses petits commerces qui nuancent l’image de la grande ville « busy », immense et très peuplée. Prisé des étudiants qui ont les moyens d’y vivre, ce quartier aux loyers élevés plaît donc vraiment pour son charme.
Les zones où se condensent le plus de transports parisiens le quartier du Marais et le canal Saint-Martin, le quartier de la République sont considérés comme des quartiers attrayants de Paris. Ses principaux points forts sont ses nombreux lieux de sorties nocturnes et la proximité à de multiples transports qui amènent facilement aux quatre coins de la ville.
Parlons maintenant du onzième et du vingtième arrondissement. Le quartier Oberkampf, très vivant et toujours bien desservi est une zone complètement cosmopolite qui séduit grâce à ses loyers plutôt bas pour un quartier parisien. Concernant le vingtième arrondissement, le quartier Belleville bénéficie aussi d’une certaine mixité. Ses charmes sont respectivement ses nombreux lieux propices aux soirées étudiantes, son parc sur les hauteurs qui donne vue sur le Tour Eiffel ainsi que le prix des loyers qui restent abordables.
Le quartier Batignolles est quant à lui assez singulier. Mélange entre quartier chic et populaire, il plait pour sa vivacité ainsi que sa rue des dames, très prisée. Lieu de sortie incontournable, le 17e arrondissement est alors apprécié par une population très diversifiée.
Passons maintenant au quartier le plus vivant mais aussi le plus cher de Paris. S’il est si cher c’est cependant parce qu’il cumule un nombre important d’avantages. Disposant de nombreuses galeries d’art, de bars et restaurants branchés et de boutiques au top de la mode, il est souvent un lieu coup de foudre chez beaucoup de parisiens. Mais le quartier Convention sait aussi se faire apprécier par l’ambiance de village qu’il dégage grâce à son marché le week-end. Les prix de l’immobilier sont comparativement moins élevés et il est un quartier prisé des familles qui aiment retrouver dans Paris un air de province. En effet, ce quartier est un des rare à être calme, pas trop « bobo » et surtout toujours accessible par les transports en commun.
Enfin, même si d’autres quartiers comme Bastille et de nombreux autres secteurs parisiens sont intéressants et agréables à vivre, nous verrons plus particulièrement la rue Montorgueil et le quartier des Gobelins.
En plein centre de paris, on parle de la rue Montorgueil car elle est classée parmi les plus appréciée de Paris. Certes chère et un peu « bobo », cette rue parisienne est cependant incontournable et y habiter permet de ne jamais s’ennuyer, d’être au cœur de la vie active.
Avant de voir quels quartiers de Paris sont les moins bien fréquentés et les plus dangereux, citons le quartier des Gobelins qui est à proximité des facs et écoles de la ville, telles Assas, la Sorbonne ou encore Jussieu. Moins bien placé que le quartier latin mais tout aussi vivant et prisé, ce quartier est en plein développement.

§2- Quels quartiers éviter à Paris ?


S’il existe des quartiers sensibles et accueillant des faits de délinquance extrêmes dans beaucoup de villes françaises, Paris bat des records. Une si grande ville attrayante ne peut passer outre les mauvaises fréquentations et les règlements de compte réguliers.
Cependant, de nombreux quartiers restent loin de cette violence. C’est pourquoi il est important de prendre connaissances des zones parisiennes les plus dangereuses afin de les éviter au mieux.
Considérées comme des zones de non-droit, c’est-à-dire les plus dangereuses, on peut citer le dix-huitième ainsi que le dix-neuvième arrondissement. Anciennement zones de non-droit et quartiers encore très sensibles , avec des scènes de violence urbaines fréquentes, de faits de délinquance réguliers, on cite le treizième arrondissement, le quartier Belleville-Amandiers ainsi que Saint-Blaise.
La Porte de Clignancourt, la Porte de Saint Ouen, le Porte de Vanves et enfin celle de Bagnolet sont des zones moins dangereuses que celles précédemment citées mais tout de même très sensibles.
Enfin, si la liste est loin d’être exhaustive concernant les quartiers réputés difficiles, lieux de trafics et de violences urbaines régulières, on peut citer encore la Grande aux belles, la Roquette, la Passerelle, les Périchaux, le Porte d’Aubervilliers, le quartier Jaurès et encore pleins d’autres.

§3- Quels quartiers sont les endroits préférés des étudiants parisiens ?


Pour se loger en tant qu’étudiant, il existe une multiplicité de quartiers intéressants à Paris.
Historiquement étudiant, le quartier Latin qui a fait l’objet d’une description ci-dessus est un des plus gros quartiers étudiants de la capitale en ce qu’il est proche des plus grandes écoles et des plus anciennes universités.
En plus de ça, il est très animé, dynamique et regorge de cafés, bars et de librairies qui sont des lieux qui font partie intégrante de la routine étudiante. Pour faire une pause au milieu des révisions ou seulement pour servir l’envie de se balader, de s’éloigner du brouhaha parisien, on y trouve le jardin du Luxembourg ainsi que le jardin des plantes.
En tant qu’autre quartier étudiant idéalement situé dans Paris, on cite le quartier République ainsi que son voisin Bastille. Ces deux quartiers, n’en formant finalement qu’un, jouissent d’un fort dynamisme et d’une proximité aves de nombreuses écoles et universités parisiennes.
Comme autres qualités appréciables on notera ses nombreux lieux de vie nocturne et le prix de l’immobilier plutôt convenables – relativement tout du moins- eu égard aux prix moyens des quartiers adjacents. Cependant, il reste réservé aux acheteurs avec des pouvoirs d’achat élevés.
Pour les budgets moindres, il faudra alors recentrer sa rechercher de logement sur les 10e, 13e et 20e arrondissements. Le 10e arrondissement, très bien desservi par les transports en commun et comprenant notamment la gare du Nord et de l’Est propose des loyers plutôt abordables, tout comme le 13e, quartier chinois et surtout comme le 20e à proximité de la Bellevilloise.

+ Voir plus - Voir moins

Commentaires

Votre pseudo : Votre mail : Votre commentaire :